Bill Viola, expérience de l’infini