Michel Thévoz, hélium, hydrogène et histoire de l’art