Miró, dans la couleur de ses rêves