Jean-Michel Othoniel, le Trésor d’Angoulême